Ici je peux

Toutes les news des jeunes qui se bougent et qui osent

5 conseils pour réussir ta campagne de crowdfunding 💰

Tu as un projet en tête, mais pas le budget ? Le crowdfunding, ou financement participatif, est peut-être la solution. L’idée est d’inviter tout le monde à t’apporter un soutient financier, sur des plateformes comme Ulule, KickStarter, Kisskissbankbank ou plein d’autres. Comme chez Fläks on est sympas, on a envie de t’aider à te lancer dans l’aventure de la meilleure façon.

Fais bouger ton réseau

C’est évident, et pourtant : une fois que tu as un projet en béton, en parler tout le temps est la meilleure façon de le faire connaître. Mais hors de question de plonger tête baissée sans te préparer. Il faut attaquer bien avant la campagne en mobilisant tes potes, ta famille et tes collègues. Ce sont eux qui seront les premiers à investir au moment du lancement. Et surtout ils partageront ton projet et le feront connaître à un cercle plus large.

Une fois que ta collecte sera avancée, tu pourras enfin viser le grand public. Les participations précédentes et le montant de la cagnotte mettront les inconnus en confiance. C’est aussi l’occasion idéale pour contacter des influenceurs ou les journaux locaux, pour créer le buzz. Réseaux sociaux, emailing, évènements : l’important est de te bouger pour te faire connaître au maximum !

Précise ce que tu vas faire de cet argent

Au début de ton projet, indique clairement ce que va devenir l’argent récolté. Personne ne participera s’il ne sait pas exactement pourquoi. Un budget prévisionnel détaillé, avec la répartition des dépenses futures, instaurera un climat de confiance. Et si le montant souhaité est dépassé, n’oublie surtout pas de mettre à jour tes infos en remerciant tes soutiens et en expliquant ce que tu comptes faire de ce budget supplémentaire.

Propose des contreparties alléchantes

« Il faut donner pour recevoir ». Cette phrase, tu l’as forcément déjà entendue au moins une fois dans ta vie. Voilà venu le temps de la mettre en pratique ! Ton explication de projet et tes photos soigneusement choisies ont déjà attiré la curiosité de plusieurs personnes. La contrepartie, c’est ce petit déclencheur en plus qui les fait définitivement craquer. Alors pour impliquer les gens dans ton projet, n’hésite pas à être généreux et à proposer des contreparties en accord avec ton projet. Tu veux ouvrir un restaurant ? Propose un repas gratuit. Un projet de voyage ? Envoie une carte postale ou un cadeau local aux personnes qui t’ont soutenu-e. Fais marcher ton imagination.

Sois vraiment imaginatif avec les contreparties !

Découvre les conseils d’entrepreneuse de Natacha, créatrice de Boïja, la marque de sport éco-friendly née à Strasbourg 👇

Plus c’est court, plus c’est bon

Tu as envie de faire durer ta campagne sur le long terme dans l’espoir de récolter plus d’argent ? On t’arrête tout de suite : d’après les statistiques d’Ulule, un des leaders du crowdfunding, le taux de réussite est bien meilleur sur les collectes courtes que sur les collectes de plus de 70 jours !

Pour réussir, il te faudra être actif-ve pendant toute la durée de la campagne. Activer ton réseau, raconter l’avancée du projet sur les réseaux sociaux, répondre aux questions et messages d’encouragement, etc. Toutes ces tâches deviennent un réel travail de communication, qui prend du temps et que tu auras tendance à délaisser sur du long terme. Et tout le monde sera déjà passé à autre chose.

De beaux exemples parmi tant d’autres : la marque strasbourgeoise de jus de pastèque Aztek a atteint 137% de son objectif budgétaire en 45 jours, tandis que le restaurant strasbourgeois vegan Velicious a atteint son objectif en une cinquantaine de jours.

 

Découvre les conseils d’entrepreneuse d’Alexis, co-fondateur d’Aztek, le jus de pastèque bio né à Strasbourg 👇

Garde espoir jusqu’à la fin

Qui dit campagne de crowdfunding dit objectif et date buttoir. Alors forcément, quand les jours s’enchainent et que la cagnotte semble stagner, c’est la douche froide. Mais rien n’est jamais joué d’avance. De nombreux projets ont connu un regain d’énergie quelques jours avant la fin. Les personnes qui ont vraiment envie de voir ton projet se réaliser seront capables de participer une deuxième fois, d’autres attendent toujours le dernier moment pour investir selon le montant de la cagnotte. Rien n’est joué tant que le dernier jour de campagne n’est pas passé. Ne te décourage pas, et ne lâche rien jusqu’à la fin du projet 💪

Un certain Barack Obama a utilisé le crowdfunding pour financer sa campagne présidentielle, ça te parle ? Alors vois les choses en grand, et fonce tenter ta chance

Tu veux faire repérage de bons plans sur nos réseaux ? Suis nous sur le Facebook, le Twitter, le Instagram et le YouTube