Ici je peux

Toutes les news des jeunes qui se bougent et qui osent

Avec Air Cigogne, Cerdane Cigliutti vous aide à voyager autrement

Avant la naissance d’une entreprise, il y a toujours une idée. A l’origine d’une idée, il y a toujours un besoin. Chez Cerdane, le besoin à assouvir était l’évasion, l’impérieuse nécessité de découvrir de nouveaux horizons. Enfant de l’internet, la jeune femme de 22 ans, a trouvé sur la toile l’espace unique pour dégoter bons plans et astuces pour limiter les dépenses et surtout les partager. Rencontre avec une porteuse de projets qui peut vous donner des idées.

Comment est née l’idée d’Air Cigogne ?

Je voyage beaucoup sans pour autant avoir de gros moyens. Deux fois par an, je viens d’un milieu assez modeste. En tant que accordéoniste, j’ai participé à pas mal de compétition à l’étranger. Mes parents me donnaient un budget qui était forcément limité par leurs moyens pour que je finance mon séjour. Alors je passais mon temps sur internet pour dénicher les bons plans. Mes amis me demandaient souvent de chercher pour eux. Entre 2017 et 2018, je faisais un service civique dans la communication. J’avais accès à pas mal d’outils commerciaux et je disposais de temps, j’ai décidé de lancer Air Cigogne en septembre 2018. L’idée était de proposer des bons plans surtout sur les vols et l’hébergement qui restent les plus gros postes d’un voyage. Aujourd’hui, la page Facebook compte plus de 1100 fans et 90 abonnés sur Instagram.

 Que proposes-tu concrètement ?

Des vols pas chers à des dates précises. J’ai voyagé dans toute l’Europe grâce à ces bons plans. J’ai même réussi à aller en Chine. Je propose aussi toute une sélection d’hôtels à moins de 30 euros la nuit. L’idée, via les réseaux sociaux, est de partager ces bons plans.

 Actuellement, tu n’as pas encore créé ta société ….

Non, je suis en phase de pré-test. L’idée aujourd’hui est de faire grossir la communauté en attendant de pouvoir lancer des abonnements. Mais attention, je continue à vouloir m’adresser aux étudiants. Les tarifs resteront donc bas. Je pense à 2 euros / mois.

 Quelle est la prochaine étape ?

Me lancer cet automne. Il me faut juste trouver les 200 euros pour m’acquitter de la certification « atout France » l’agence de développement touristique de la France, unique opérateur de l’État dans le secteur du tourisme.

 Qu’attends-tu du futur établissement bancaire qui gérera ton compte de société ?

De l’écoute. Qu’il comprenne aussi mon économie d’échelle et mon business plan.

 Quels conseils donnerais-tu à un jeune entrepreneur qui débute ?

De ne pas attendre de tout connaître de son écosystème. Si on attend de tout maîtriser, on ne se lance jamais. On ne peut trouver toutes les solutions qu’en se confrontant réellement à la réalité du problème. Il faut donc accepter cette part d’inconnu.

Découvre le projet de Cerdane dans son portrait Super Fläks 👇

Retrouve tous les portraits des jeunes qui se bougent en Alsace et dans les Vosges sur la page Facebook de Fläks !